La baisse de la pollution de l’air allonge l’espérance de vie

Publié le : Last updated:

La baisse de la pollution de l’air allonge l’espérance de vie

Pollution de l’air à Los Angeles © FREDERIC J. BROWN / AFP

Une récente américaine a montré que la réduction moyenne de la pollution de l’air de 10 microgrammes de particules fines (PM2,5) par mètre cube observée dans 545 comtés a permis un gain d’espérance de vie de 0,35 année entre 2000 et 2007. Depuis 30 ans, la pollution de l’air s’est réduite aux Etats-Unis, cependant le rythme d’accroissement de l’espérance de vie ralentit. Auteurs de la plus vaste étude sur le sujet aux USA, les chercheurs de l’école de santé publique d’Harvard estiment donc que la réduction de la pollution de l’air participe à l’amélioration de la santé publique. « Ces résultats montrent qu’il y a un lien plus fort entre réduction de la pollution de l’air et augmentation de l’espérance de vie dans les zones urbaines densément peuplés ainsi que dans les zones rurales. Réduire la pollution de l’air bénéficierait aussi plus aux femmes qu’aux hommes », rapporte le site Science Daily le 3 décembre.

Media Query: