Le biocarburant américain a coûté 6,6 milliards de dollars aux pays pauvres

Publié le : Last updated:

L »éthanol américain a coûté 6,6 milliards de dollars aux pays pauvres

Agriculture près de Pullman, État de Washington, Etats-Unis (46°42’ N – 117°12’ O). © Yann Arthus-Bertrand

La transformation du maïs en agrocarburant aux Etats-Unis s’est traduite par une augmentation de 6,6 milliards de dollars le coût des importations pour les pays en développement. C’est ce qui ressort d’une étude de la Tufts Université du Massachusetts, rapporte le site AlertNet le 11 octobre. Les Etats-Unis transforment près de 15% de la production mondiale de maïs en éthanol. En diminuant l’offre dans un marché sous tension, cela fait monter les cours et augmenté de 11,6 milliards de dollars au niveau mondial les cout d’importation du maïs. Ce sont les pays d’Amérique Centrale, et d’Afrique qui ont dû faire face aux plus grandes hausses de prix. Parmi eux se trouvent le Mexique, l’Egypte, la Colombie, l’Iran et la Malaisie. Le rapport écrit que « les prix plus élevés ont un impact direct sur le coûts des importations alimentaires dans les pays en développement. Beaucoup d’entre eux sont devenus fortement dépendants de l’extérieur pour leurs ressources alimentaires de base ces 25 dernières années. » Timothy Wise, auteur de l’étude, conclut : « en restreignant l’expansion des cultures de maïs pour produire de l’éthanol et le recours aux agrocarburants, les décideurs mondiaux pourraient envoyer un signal fort pour calmer les marchés afin de freiner la spéculation. Il faut privilégier la nourriture au carburant et les êtres humains aux voitures. »

Media Query: