Les forêts birmanes ne couvrent plus qu’un quart du pays

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Les forêts birmanes ne couvrent plus qu’un quart du pays

Des éléphants dans une forêt birmane à Naypyidaw © AFP

L’accélération de la déforestation en Birmanie a fait chuter le couvert forestier de 70% du pays au 19e siècle à moins de 24% à l’heure actuelle, selon une commission parlementaire. En effet, à cause des coupes illégales, de l’exportation du tek, du recours au bois de chauffe et de la recherche de terres agricoles les forêts birmanes disparaissent à un rythme rapide. En 2005, la moitié du pays était encore recouverte par des forêts. « Le secrétaire de la Commission parlementaire sur la préservation des ressources naturelles et l’environnement Appelle à une interdiction totale des exportations de bois », rapporte le site Xinhua le 22 août. La Birmanie exporte 75% du tek mondial, principalement vers l’Inde et la Chine. Les ventes de bois à l’étranger ont rapporté plus de 640 millions de dollars pour l’année fiscale 2010-2011.

Media Query: