L’un des écosystèmes les plus riches du monde menacé par le volte-face d’un ancien héros de l’environnement

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

éléphant, forêt, aceh, indonésie, sumatra

Un éléphant dans une forêt de la province d’Aceh © CHAIDEER MAHYUDDIN / AFP

Le gouverneur de la province d’Aceh, Irwani Yusuf, qui s’était engagé lors de son élection en 2006 à mettre un terme à la déforestation dans cette province du nord de l’île de Sumatra, a récemment accordé un permis d’exploitation à l’une des plus importantes compagnies d’huile de palme d’Indonésie. Cette décision, qui porte sur 16 km2 au cœur de la forêt marécageuse de Tripa, dont les trois quarts ont déjà été remplacés par des plantations de paliers à huile, menace l’un des écosystèmes les plus riches du monde : l’écosystème Leuser, la seule zone au monde où l’on peut trouver des éléphants, des rhinocéros, des tigres et des orangs-outans, rapporte The Independent. En mai dernier pourtant, le président indonésien avait signé un moratoire national sur les forêts du pays dans le cadre d’un accord passé avec la Norvège aux termes duquel cette dernière s’engageait à verser 1 milliard de dollars à l’Indonésie pour qu’elle protège ses forêts afin de lutter contre le changement climatique. Vénéré par de nombreux habitants d’Aceh pour avoir participé au mouvement séparatiste de la province, Irwani Yusuf semble voir sa côte de popularité chuter. « Nous sommes extrêmement déçu par notre gouverneur, explique Muhammad Nizar, qui dirige WALHI Aceh, une ONG locale de protection de l’environnement. Il essaye de donner une bonne image en Indonésie et ailleurs mais en réalité, les forêts, il n’en a rien à faire. »

Media Query: