Les singes ouacaris trouvent refuge dans une forêt privée au Pérou

Publié le : Last updated:

La déforestation menace la biodiversité en Amazonie, ici l'Etat du Parà au Nord du Brésil

La déforestation menace la biodiversité en Amazonie, ici l’Etat du Parà au Nord du Brésil © AFP PHOTO/ANTONIO SCORZA

40 singes ouacaris, une espèce victime de la déforestation, ont trouvé refuge dans une petite forêt privée de 23,5 hectares en Amazonie péruvienne, peut-on lire sur Tierramerica. Depuis 1994, une femme de la région a restauré une petite portion de forêt en cultivant des plantes locales. Cette zone est devenue une aire de conservation privée, appelée Pucunucho, et située dans la région de San Martin. Cette aire de conservation fait partie d’un réseau de 4 aires de conservation pour un total de 267 hectares, concédés par l’Etat à des organismes et des habitants de la zone pour préserver ou restaurer la biodiversité.

Les ouacaris, petits singes de 30 cm de long, risquent pourtant l’extinction encore aujourd’hui car « si leur habitat n’est pas élargit ils seront isolés et il n’y aura pas de renouvellement générationnel et ils disparaîtront d’ici 30 ou 40 ans » explique Josephine Chambers biologiste états-unienne présente sur le terrain pour la préservation de l’espèce.

Le projet Mono Tocón (Ouacaris) vise à créer un corridor de 180 hectares et compte sur l’appui des riverains qui devraient céder une partie de leurs terrains. Renán Saavedra, le maire de la province où se situe l’aire de conservation, ajoute : « Nous souhaitons mettre en place un circuit touristique pour faire connaître ces richesses naturelles à la population locale. »

Media Query: