La culture de cannabis aux Etats-Unis représente 1 % de la consommation énergétique du pays

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

cannabis lampe LED thérapeutique santé californie marijuana éclarage luminosité cannabis crown

Une lampe à LED exposée lors de l’édition 2010 de la cannabis crown © Chris Hondros/Getty Images/AFP

La culture américaine de cannabis en intérieur consomme 20 térawatt-heures par an soit l’équivalent de la consommation annuelle de 2 millions de foyers américains. C’est le résultat d’une étude réalisée par Evan Mills, chercheur du Lawrence Berkeley National Laboratory à l’Université de Californie et membre du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), qui précise que cultiver du cannabis peut doubler voire tripler la consommation d’électricité d’une maison tandis qu’« en terme de gaz à effet de serre, un joint a le même impact qu’un trajet de 24 kilomètres avec une voiture qui consomme 5 l/100 ».

La possession, l’usage et la culture de cannabis à des fins médicales sont aujourd’hui autorisés dans 17 Etats américains et depuis l’adoption par la Californie de la première loi sur la question, la culture de marijuana et la consommation d’électricité qui l’accompagne se sont envolées.

D’après Evan Mills, il serait toutefois possible de réduire de 40 à 75 % cette consommation en remplaçant les lampes à iodures métalliques (MH) et les lampes au sodium à haute pression (HPS) par des lampes à LED. Une solution néanmoins contestée par certains cultivateurs qui doutent de l’efficacité des LED, rapporte le site greentechmedia.

Media Query: