États-Unis : l’Agence pour la protection de l’environnement s’oppose à un projet controversé de mine de charbon

Publié le : Last updated:

kayford mountain ; mountaintop-removal ; mine ; charbon

Le mountaintop-removal est une technique qui consiste à faire sauter le sommet des montagnes pour exploiter les gisements qui se trouvent dessous, comme ici en Virginie Occidentale sur la montagne de Kayford. JUIN 2008 © AFP PHOTO/Mandel NGAN

L’Agence pour la protection de l’environnement américaine (EPA) a décidé jeudi d’annuler l’un des plus importants projets de « mountaintop-removal » (raclage de montagne) afin de préserver l’environnement et les populations locales. Approuvé en 2007 par l’administration Bush, ce projet prévoyait de dynamiter le sommet d’une montagne sur près de 10 km2 pour pouvoir accéder ensuite à un gisement de charbon et rejeter ensuite les débris dans les vallées aux alentours. S’appuyant sur le Clean Water Act, la loi sur la protection de l’eau, l’EPA y a mis son veto en considérant que cela aurait pollué les rivières et mis en danger la santé des personnes qui vivent dans les Appalaches, rapporte le New York Times. « Nous avons la responsabilité de préserver la qualité de l’eau et de protéger les personnes qui en dépendent », souligne Peter S. Silva, du département de l’eau à l’EPA. Si cette décision a été accueilli avec enthousiasme par les écologistes, elle a en revanche provoqué la colère des industriels et des politiciens de Virginie Occidentale. Des critiques rejetées par l’EPA qui invite les compagnies minières à proposer un nouveau projet moins nuisible.

Media Query: