Plus que 75 ans à vivre pour la corneille de Guam

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Avec seulement 4 oisillons sur 10 qui atteignent l’âge d’un an, la population de corneilles de Guam aura totalement disparu dans 75 ans © AFP PHOTO/Sajjad HUSSAIN

La corneille de Guam, une espèce endémique de l’archipel des Mariannes dans le Pacifique, aura entièrement disparu dans 75 ans en raison d’un taux de survie particulièrement faible lors de sa première année d’existence. D’après une étude de l’Université de Washington publiée dans la revue Bird Conservation International, 60 % des oisillons n’atteignent pas l’âge d’un an, or « c’est la première année qui est la plus cruciale », prévient James Ha, le principal auteur de ce rapport. « Si nous parvenons à augmenter le taux de survie des oisillons de 40 à 70 %, la survie de l’espèce sera assurée », rajoute-t-il. Pour parvenir à ce résultat, le professeur Ha a utilisé un modèle qui prend en compte la population actuelle de corneilles (environ 330 individus) et l’a combiné avec différents taux de survie, rapporte le site ScienceDaily.

Déjà classée parmi les espèces en danger critique d’extinction par l’UICN, la corneille de Guam faisait pourtant l’objet d’une attention et d’une protection accrues mais de nouvelles mesures doivent donc être prises. Les auteurs du rapport suggèrent par exemple de mettre en place un programme d’élevage en captivité pour permettre aux oisillons d’atteindre leur premier anniversaire.

Media Query: