Les rejets d’eaux usées bientôt interdits dans la Baltique

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

baltique ; pollution ; eutrophisation ; organisation maritime internationale ; omi ; azote ; phosphore ; eaux usées ;

Vue du port d’Helsinki © AFP PHOTO/STR

L’Organisation maritime internationale (OMI) a accepté d’interdire les rejets d’eaux usées en provenance des navires transportant des passagers dans la Baltique. L’interdiction entrera en vigueur en 2013 pour les nouveaux navires, et en 2018 pour les plus anciens, le temps que les ports de la mer Baltique se dotent des équipements nécessaires. « C’est une étape importante pour la Baltique, s’est félicité Mattias Rust, qui représente le WWF à l’OMI. Il appartient maintenant aux Etats riverains de prendre les mesures nécessaires pour équiper leurs ports ». D’après le WWF, 80 millions de passagers naviguent chaque année en mer Baltique. Les eaux usées rejetées par les navires et les ferries qui les transportent représentent environ 460 tonnes d’azote et 150 tonnes de phosphore, contribuant ainsi à l’eutrophisation de cette mer qui est aujourd’hui l’une des plus polluées du monde.

Media Query: