Des taxes arbitraires pour les paysans birmans

Publié le : Last updated:

birmanie junte taxes

Des militaires birmans Copyright AFP PHOTO / HO / DEMOCRATIC VOICE OF BURMA

La collecte des taxes dans les zones rurales par les militaires birmans s’accompagne de violences et d’extorsion de fonds, affirme un rapport du centre d’étude sur la Birmanie de l’Université de Macquarie en Australie publié le 1er septembre. Les militaires se livrent ainsi à un pillage masqué sous couvert de prélèvements fiscaux. L’incertitude sur le niveau des « impôts » et l’absence de revenus monétaires aggravent la situation des paysans dans ce pays encore majoritairement rural, rapporte l’IRIN du 2 septembre. « J’ai grandi en sachant que l’armée avait le droit absolu de demander tout ce qu’elle voulait, mais nous n’avions jamais réalisé à quel point la taxation arbitraire était répandue Ce rapport le démontre », commente Cheery Zahau, une militante pour les droits des minorités ethniques en Birmanie. De plus, selon le rapport, la majorité des prélèvements ne finit pas dans les caisses de l’état et ne peut donc pas financer des programmes scolaires ou médicaux.

Media Query: