Essor de la déforestation en Russie sous l’impulsion des mafias

Publié le : Last updated:

russie deforestation siberie crime organisé mafia

Un village reculé de Sibérie où les urnes sont amenéses en traineau lors des élections © AFP PHOTO / YURI YURIEV

L’exploitation du bois en Russie tombe entre les mains d’organisations criminelles, rapporte un article de BBC News du 27 novembre. Plus du tiers du bois coupé en Russie est exporté, principalement vers la Chine, par des organisations criminelles. Entre 2005 à 2007, les coupes illégales ont doublé, d’après les statistiques officielles. Près de 10 millions de mètres cube de bois sont récoltés chaque année en Russie, ce qui équivaut au tiers de toute la production amazonienne. Les mafias envoient de petits groupes d’hommes armés très mobiles dotées de téléphones et de tronçonneuses peu bruyantes chercher les essences les plus rares. Grâce aux sommes récoltés par ce commerce, les organisations criminelles peuvent corrompre aisément les autorités et ne sont donc pas inquiétés. En Sibérie, dans les régions les plus reculées, la déforestation détruit l’écosystème, Anatoly Lebedev ex-agent du KGB devenu militant écologiste explique « ici, les forêts semblent vivantes, mais en réalité elles sont mortes. Ils viennent prendre les espèces les plus vendues comme le pin de Corée, le chêne ou bien le tilla qui maintiennent l’écosystème« . Si la tendance se poursuivait la forêt russe disparaîtrait dans une trentaine d’année selon le consortium d’associations écolo et d’exploitants forestiers Forest Trends

Media Query: