Le tour du monde d’un nuage de poussière

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Dust cloud storm satellite Nasa

Un nuage de poussière au-dessus de Pékin en 2006, vue par un satellite de la Nasa. ©AFP PHOTO/HO/NASA/GETTY OUT

Un nuage de poussière issu d’une tempête en Chine en 2007 a fait le tour de la planète en 13 jours. C’est ce qu’a constaté une étude japonaise grâce à un satellite de la Nasa. « Personne n’avait jamais vu cela. D’habitude, après la moitié d’un tour, la concentration en poussière devient très basse et on ne peut plus suivre sa trace », s’enthousiasme Itsushi Uno, chercheur à l’Université de Kyushu. Formé après une tempête de poussière dans un désert au nord-ouest de la Chine, le nuage s’est élevé à 10 kilomètres d’altitude, là où l’atmosphère est stable. C’est la raison pour laquelle la formation nuageuse, de 2 000 kilomètres de long, est restée compacte tout au long de son tour du monde. Elle est ensuite retombée, déposant une partie de sa poussière dans l’océan Pacifique. Les 5% de fer qu’elle contient sont une quantité « importante » pour l’océan, indique M. Uno à Reuters.

Media Query: