Une loi Bush sur la qualité de l’air invalidée

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

smog loi pollution air bush detection controle qualité

Los Angeles sous le smog © AFP/FILES/David McNew/Getty

La cour d’appel du district de Columbia vient de casser une loi sur le smog votée par l’administration Bush qui dispensait certaines usines d’installer des détecteurs récents de pollution. « Plutôt que d’exiger d’eux qu’ils disposent de moyens modernes de contrôle de la pollution, cette loi les laissait acheter des crédits à polluer provenant d’usines situés à des milliers de kilomètres », résume David Baron, l’avocat de l’association Earthjustice, au New York Times du 10 juillet. Cette loi dispensait les usines et les centrales électriques d’installer des détecteurs de pollution de dernière génération si elles prenaient part à un marché régional d’échange de droits à polluer. La cour d’appel a estimé ce texte était contraire au Clean Air Act, une loi fédérale qui vise à réduire la pollution de l’air, car « il signifie que le niveau de pollution reste inchangé, voire augmente. »

Media Query: