Moins de cancers chez les végétariens

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Viande cancer estomac végétarien alimentation

Un steak de boeuf argentin. Des études précédentes ont déjà établi un lien entre la consommation de viandes traitées et le cancer de l’estomac. ©MIGUEL MENDEZ/AFP

Les végétariens auraient moins de risque que les mangeurs de viande de développer certains types de cancers. C’est le résultat d’une étude anglo-néo-zélandaise réalisée sur 60 000 personnes et résumée par la BBC. Si 33% de la population générale sera touchée par le cancer – toutes formes confondues – au cours de la vie, seuls 29% des végétariens seront concernés. La différence est notable pour les cancers de l’estomac (trois fois moins de risque), du sang (deux fois moins de risque) et de la vessie. Elle est en revanche inexistante pour le cancer colorectal. « Les liens entre le régime alimentaire et le risque de cancer sont complexes, souligne un porte-parole de la fondation britannique Cancer Research. Davantage de recherches seront nécessaires pour voir quel rôle joue l’alimentation et quels sont les facteurs diététiques les plus importants ».

Media Query: