Attaques contre les convois d’aide alimentaire au Soudan

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

aide alimentaire akobo sudan soudan

SOUDAN, Akobo: Un déplacé interne soudanais marche devant le sous-secrétaire général pour les affaires humanitaires John Holmes à Akobo, dans l’Etat de Jonglei du Sud-Soudan, le 8 mai 2009. Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné à l’unanimité l’incursion militaire qui a lieu dans l’est du Tchad par les rebelles tchadiens qui ont traversé la frontière avec le Soudan. Copyright AFP Photo / POOL / Mohamed Nureldin

Des hommes armés ont tendu une embuscade à un convoi de 27 bateaux qui acheminaient de l’aide alimentaire au Sud-Soudan le 12 juin 2009, rapporte le site Environmental News Service. 735 tonnes de sorgho et autres denrées étaient destinées à 19 000 personnes fuyant les violences ethniques et réfugiées à Akobo, à la frontière de l’Ethiopie. 16 navires sont retournés à leur point de départ, Nasir, « sans la nourriture qu’ils transportaient », selon Michelle Iseminger, qui gère ce programme d’aide alimentaire des Nations Unies. Aucune nourriture n’a atteint Akobo. Parmi l’escorte de soldats, 40 ont été tués tandis que 41 personnes ont été blessées. Des négociations avec le gouvernement soudanais sont en cours pour sécuriser l’accès des humanitaires le long de ce fleuve. Il s’agit en effet de l’unique voie d’accès pour les gros chargements durant la saison des pluies.

Media Query: