Des vélos électriques trop rapides

Publié le : Last updated:

vélo électrique sécurité vitesse casque

Présentation des vélos élecriques Sanyo © AFP PHOTO / Yoshikazu TSUNO

En Allemagne, fort de son succès, le vélo électrique se démocratise et suscite de nouvelles questions quant aux règles de sécurité sur la route. En effet, ces vélos sont de plus en plus performants, rapporte le Spiegel du 15 mai. Ils permettent d’atteindre des vitesses de 40 Km/h, or selon la loi européenne les véhicules qui développent plus de 250 watts d’énergie et dépassent les 25 Km/h sont considérés comme des véhicules à moteur qui nécessitent un permis. Certains constructeurs brident donc leurs vélos, d’autres les font homologuer. Mais contrairement aux mobylettes, les vélos ne nécessitent ni licence, ni casque pour être piloté. C’est un argument de vente que de disposer des mêmes performances qu’un scooter sans casque. Le directeur de Derby Cycle, un constructeur de vélo électrique dont un modèle très puissant a été homologué espère que ses clients verront le vélo comme une expérience où « les piétons sont des portes de slalom mouvantes ». Ces nouveaux vélos électriques doivent cependant être enregistrés et ne peuvent pas emprunter les pistes cyclables lorsque leur moteur fonctionne. Pour le moment, les autorités allemandes se montrent tolérantes.

Media Query: