Remise en question du modèle de gestion des forêts

Publié le : Last updated:

glace cristaux CANADA, LAKE LOUISE : Ice crystals form on a tree at the base of Lake Louise in Canada's Banff National Forest 22 November 2005 in Alberta, Canada.

Cristaux de glace CANADA, LAKE LOUISE Canada’s Banff National Forest 22 November 2005 in Alberta, Canada. © AFP PHOTO/JEFF HAYNES

Le Conseil de l’industrie forestière va demander au Québec de réduire les obligations des entreprises en matière d’aménagement et d’entretien des forêts. Le Devoir rapporte que le Conseil de l’industrie forestière va remettre, le 30 octobre, ses propositions à une commission parlementaire. Elles invitent à réduire les charges des entreprises du secteur forestier afin de les aider à sortir de la crise qu’elles traversent. Le rapport préconise ainsi d’abolir la contribution financière des entreprises aux services chargés de la lutte contre les incendies et les ravageurs, tout en octroyant des avantages fiscaux aux exploitants. Les associations de défense de l’environnement dénoncent des mesures qui feront reporter sur le contribuable les coûts d’entretien de la forêt alors que les sociétés en tireront plus de profits.

Selon Claire Bolduc, la présidente de Solidarité rurale, une des associations opposées à ces mesures : « les propositions sur la table n’apportent rien de substantiel aux communautés et à la ressource, en plus de soulever le risque d’un retour en arrière par de nouvelles formes de privatisation de la faune, par une réduction de l’accès au domaine public de lacs et de forêts, par des modes de tenure nébuleux et potentiellement dangereux pour les droits de la population.»

Media Query: