Réduire ?? Prêts pour nos défis ?!


Allégeons nos intérieurs et notre empreinte ? Prêts pour les défis du deuxième « R » ? Réduisons nos possessions et nos achats pour préserver (tous) les habitants de la planète ! ??
 
? Niveau jeune pousse, débutant :
Je fais une liste des objets à acheter dont j’ai vraiment besoin, et je m’y tiens.
(De la même façon que l’on fait une liste des courses alimentaires, faire une liste de vêtements/outils/livres dont on a réellement besoin permet d’économiser de l’argent, des ressources naturelles et d’éviter le gaspillage !)
 
? Niveau branche souple, confirmé :
Je trie tous mes vêtements et vends ou donne ceux que je n’ai pas mis depuis longtemps.
 
? Niveau arbre centenaire, expert :
J’emprunte un objet dont j’ai rarement besoin à un voisin/ami/site spécialisé. (Appareil à raclette, perceuse, centrifugeuse,..)
 
Postez vos succès en commentaire car ensemble on va plus loin ?

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Meryl Pinque

    Je ne gaspille pas les vies des autres en les faisant tuer pour ma consommation. Je suis donc végane.
    Je finis systématiquement mon assiette et n’achète que la nourriture dont j’ai besoin.
    Mon corps ne s’engraisse pas de la souffrance et de la mort des animaux nonhumains.
    Je vis et je laisse vivre.
    Le véganisme profite aussi grandement à la planète.

    • Meryl Pinque

    Je ne gaspille pas la vie des autres animaux et mon corps ne s’engraisse pas de leur souffrance et de leur mort.
    Je suis donc végane.
    Par ailleurs, j’achète systématiquement des produits alimentaires bio et je finis tout aussi systématiquement mon assiette, n’achetant que ce dont j’ai besoin pour me nourrir.
    Je ne jette ainsi jamais aucune denrée alimentaire à la poubelle.
    Le véganisme profite grandement aussi à la planète, l’élevage et la consommation de produits d’origine animale représentant la cause n° 1 du dérèglement climatique.

Tempête Barbara : un mort, moins de 10.000 foyers toujours privés d'électricité

Lire l'article