Gadhimai : le dernier grand sacrifice rituel de masse

Un pèlerin deGadhimai © M. Givord
Un pèlerin de Gadhimai © M. Givord

Yann Arthus-Bertrand et ses équipes partent en tournage autour du monde. Leur dernier déplacement était au Népal pour le futur film Terra produit grâce au soutien d’Omega. Ils nous racontent et nous montrent ce qu’ils ont vu lors des célébrations de Gadhimai, un événement qui se déroule tous les 5 ans, considéré comme le plus grand sacrifice d’animaux au monde. Avertissement : certaines images peuvent heurter la sensibilité.

Tous les cinq ans, des centaines de milliers de Népalais et d’Indiens affluent vers le temple de Gadhimai dans la plaine du Teraï au Népal. Ils viennent rendre un culte à la déesse hindoue Gadhimai, déesse de la puissance, en lui sacrifiant des animaux, en particulier des chèvres et des buffles. Cette année, plusieurs dizaines de milliers d’animaux, parmi lesquels 6000 buffles ont été décapités, faisant de Gadhimai le dernier grand sacrifice rituel de masse.

Gadhimai - Crédits photo : M. Givord
Gadhimai – Crédits photo : M. Givord

Les rizières du minuscule village népalais qui jouxtent le temple se transforment pour l’occasion en un gigantesque terrain de foire. La densité humaine est telle pour accéder au temple que certains se perdent ou sont écrasés dans les mouvements de foule. Les pèlerins campent dans la boue, les déjections et le sang avec l’espoir d’obtenir une meilleure vie pour eux même en échange d’une vie animale.

Le panthéon hindou est très vaste. Il est composé de divinités proches des dieux védiques et de croyances locales qui s’incarnent dans chaque dieu, faisant de ceux-ci des êtres aux multiples noms et aux multiples formes. Le sacrifice rituel (animal mais auparavant il était humain) est une pratique courante au Népal. Par ce geste, le pèlerin cherche à détourner l’attention des mauvais génies qui perturbent Shiva et l’empêchent de se consacrer au bien être de ses fidèles.

gadhimai
Gadhimai – Crédits photo : M. Givord

Gadhimai est d’édition en édition chaque fois plus controversé. Les activistes des mouvements de défense des animaux népalais, indiens et internationaux ont cette année tenté à plusieurs reprises d’empêcher le massacre des animaux. Pour la première fois, des forces de police ont été déployées afin d’assurer la sécurité des pèlerins. Ces derniers, des paysans parmi les plus démunis de la plaine indo-népalaise, ne comprennent pas pourquoi on voudrait les empêcher d’accéder à une vie meilleure. Pour des millions de croyants, l’offrande de la vie reste la dernière chance.

Michael Pitiot

15 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] Yann Arthus-Bertrand et ses équipes partent en tournage. Ils nous racontent et nous montrent ce qu'ils ont vu au Népal lors des célébrations de Gadhimai, un événement considéré comme le plus grand sacrifice d'animaux au monde.  […]

    • Colette

    Horrible !!! je déteste les traditions : surtout celles où l’homme sacrifie des animaux

      • Christophe

      et les hommes qui sacrifient les hommes? notre societe est pire …

    • becker

    quand l’homme comprendra t-il que les sacrifices n’offrent pas de vie meilleure ?
    il faut éduquer ces esprits, et éradiquer les croyances stupides et ignobles.

      • Lacheroy

      « Imagine no religions…. » but I’m a dreamer
      Humains et autres, les grands carnages c’est à elles qu’on les doit

  • C’est à cause de ces sacrifices considérables et inutiles d’innocents animaux, que Dieu a frappé le Nepal avec l’horrible tremblement de terre ! Avec leur geste, ils attirent le courroux de Dieu Lui-même ! Arretez ces sacrifices inutiles, et REPENTEZ VOUS, car le Royaume du Ciel est proche : L’unique sacrifice pour l’humanité était la mort de Christ sur la croix du Calvaire ! Acceptez son sacrifice pour vous ! ! !

    • svp Dvd Rama….Dieu n’est aussi méchant comme nous ne le pensons. si c’est ainsi qu’en dira-t-on de Haiti et d’autre pays ou se passe des tremblements?
      la nature est comme une balance; si tu es pesant ou non la balance te le fait savoir. ainsi en tout etre vivant se trouve une ame et quiconque qui est responsable de la mort d’un quelconque etre aura la conséquence. Dieu a tout programmé dès le debut……………………….

        • shiva's

        Cool, un bon whisky là-dessus

    • martinez

    Je ne comprends pas ce peuple soit disant respectueux de l’animal à cause de leur religion, et qui sacrifie des milliers d’animaux pour qui pourquoi ? et tous ces chiens errants qui sont maltraités, on en parle peu dans les médias, et pourtant c’est aussi au Népal que cela se passe, il y a seulement quelques refuges pour ces chiens et des gens qui s’en occupent. Vive le Népal, à oui bravo, il faut je pense les éduquer pour leur enseigner l’amour des animaux!

    • dauphin

    Jésus a déjà tout donné plus rien ne pourra rivaliser ce sang pur sacrifié pour le salut des âmes

    • ces sacrifices ne se font pas pour avoir le repos des âmes mais pour avoir une meilleure vie.
      ce qui se passe après la mort n’est pas nos préoccupations. merci

    • augustin

    Puisque les hindous croient au karma, bien ils le payent bien au népal , j espère qu’ils se rendront compte de ceux qu ils ont appelé, ces cultures sont très anciennes , et doivent être remises à jour et extirper sa violence sur soi meme , apprendre a méditer leur ferait plus de bien que de suivre un troupeau idiot ……je suis triste

    • anne

    Une religion devient positive quand plus personne n’y croit .

    • Louis

    Avant de juger les conceptions métaphysiques de peuples que vous ne comprenez pas, appliquez à vous même les critères que vous voulez imposer aux autres : abattoirs et conditions de vie des animaux de boucherie en occident, pollution et imposition du capitalisme consumériste et impitoyable sur toute la planète. Oppression des pauvres. Un pour cent de la population mondiale possède cinquante pour cent de la richesse de la planète. Etablissez la justice et le partage des richesses, et les népalais n’auront plus besoin de sacrifier pour essayer de survivre.

    • Collet

    Enfin… une pétition contre le sacrifice des pauvre animaux que je trouve lamentable , inhumain !!

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article