Cuisiner les mal-aimés de l’hiver !

GoodPlanet

On les croise sur les étals du marché, mais on passe souvent notre chemin… Quel dommage ! Aujourd’hui, on vous donne les clés pour apprendre à cuisiner ces légumes d’hiver et à leur donner l’amour qu’ils méritent !

  1. Le céleri-rave, bonne source de vitamines

    Le choisir : Préférez un céleri-rave de petite ou moyenne taille, à la couleur pâle, sans tâches, plutôt lourd car les céleris-raves légers et volumineux risquent d’être amers et filandreux.

    Le cuisiner : Profitez de la circonférence de ce beau légume pour faire des pavés de céleri rôtis : Lavez le céleri sous l’eau claire, puis épluchez-le et découpez-le en tranches épaisses. Disposez les tranches sur une plaque recouverte de papier cuisson et badigeonnez d’un mélange d’huile d’olive, d’un peu de moutarde et de miel. Faites cuire au four entre 20 et 30 minutes à 180°C, jusqu’à ce que les tranches soient bien fondantes. Salez et servez avec une salade de mâche, des tranches de poire fraîche et des raisins secs.

    L’écolo touch ? Une production essentiellement bretonne pour ce légume « made in France ».

  2. Les blettes, riches en fibres et en calcium

    Les choisir : Optez pour des blettes aux côtes fermes et aux feuilles entières, brillantes et bien vertes. Conservez-les au frigo.

    Les cuisiner : Les grandes feuilles des blettes seront parfaites pour
    des chips atypiques ! Lavez-les soigneusement, puis étalez-les sur une plaque de cuisson, badigeonnez-les d’huile, de graines de sésame et d’épices (piment d’Espelette par exemple) et faites-les griller au four en mode grill jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. Salez à la sortie du four.

    Les côtes des blettes (partie blanche), sont assez fades : après les avoir cuites à l’eau, égouttez-les et mixez-les avec un morceau de saint-félicien, dont la pleine saison commence en début d’année. Utilisez cette crème fromagère de blette comme dip d’apéritif avec des tranches de pain grillé, ou comme base pour une tarte salée.

  3. Le salsifis, une mine d’oligoéléments

    Le choisir : Sélectionnez des salsifis bien fermes au toucher et préférez les plus longs, cela vous évitera de vous retrouver avec des salsifis au centre creux et fibreux.

    Le cuisiner : Pour préparer les salsifis, le plus simple est de les éplucher sous l’eau. Ensuite, testez notre recette de mouillettes de salsifis : faites blanchir les salsifis épluchés environ 10 minutes dans l’eau bouillante jusqu’à ce qu’ils soient un peu tendres. Egouttez les salsifis puis trempez-les successivement dans de la farine puis un œuf battu et enfin dans de la chapelure, et faites-les dorer à la poêle avec un filet d’huile d’olive ou de beurre demi-sel. Faire cuire des œufs à la coque, et trempez vos mouillettes de salsifis dans le jaune d’œuf coulant !

    L’écolo touch ? Sa bonne résistance aux maladies en fait un légume peu traité.

Pour en savoir plus, retrouvez notre article dans le magazine Marmiton de janvier !

Ecrire un commentaire

2021 est l'une des 7 années les plus chaudes jamais enregistrées, confirme l'ONU

Lire l'article