2 500 milliards de dollars de pertes d’actifs financiers

Si le réchauffement climatique dépassait les 2,5°C à la fin du siècle, 2 500 milliards de dollars d’actifs financiers pourraient être perdus. Ce sont les conclusions d’une évaluation publiée dans la revue scientifique de référence Nature. Ces pertes d’actifs seront provoquées par l’augmentation des destructions causées par les évènements climatiques extrêmes ainsi que par la hausse des températures et des sécheresses qui auront des répercussions notamment sur les secteurs agricole et touristique.

Ecrire un commentaire

Climat : pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude

Lire l'article