Les crèmes solaires toxiques pour les coraux

Une molécule chimique présente notamment dans les crèmes solaires, le benzophenone-2 (BP-2), se révèle toxique pour le corail. Des chercheurs de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration, l’agence américaine responsable de l’étude des océans et de l’atmosphère) ont montré que le BP-2, même à très faibles doses, tue rapidement les jeunes coraux de l’espèce Stylophora pistillata. En s’attaquant aux larves des coraux, cette substance entraîne des mutations fatales et peut provoquer un blanchiment des coraux les plus colorés, écrit la NOAA.

« Dans le cas de la pollution au BP-2, un grand nombre de possibilités existent afin d’en atténuer les effets sur les récifs coralliens », estime CA Downs, qui a conduit cette étude publiée dans la revue Ecotoxicology. En effet, le BP-2 ne figure pas parmi les substances éliminées lors du retraitement des eaux usées aux États-Unis et dans les Caraïbes. Employé depuis les années 1960, le BP-2 se trouve dans les  crèmes solaires, dans les cosmétiques et dans les savons et les lessives.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] Une molécule présente dans les crèmes solaires se révèle nocive pour les coraux en entrainant leur blanchiment et des mutations.  […]

    • Green & Out

    Bonjour,

    Il est aussi à préciser que la benzophenone-2 compte parmi ces perturbateurs endocriniens que l’on retrouve dans de nombreux produits cosmétiques : elle est donc aussi toxique pour l’Homme !

L’entomologiste Henri-Pierre Aberlenc : « on peut tout ignorer des insectes, mais c'est se priver d'une composante fabuleuse du réel »

Lire l'article