La route maritime du pôle Nord ouvrira dès le milieu du siècle

Une nouvelle étude sur les routes maritimes ouvertes par la fonte des glaces en Arctique estime qu’il sera possible d’emprunter une route passant directement par le pôle Nord en 2050. La route passerait très près du pôle Nord, à condition que les glaces soient fines, et permettrait aux navires de gagner 18 jours entre la Norvège et la Chine, soit une économie de 40 % de carburant et plusieurs centaines de milliers d’euros par voyage pour les armateurs, rapporte le Guardian. Pour des navires renforcés contre les glaces, cette route pourrait ouvrir dès 2049, d’après les modèles informatiques employés par des chercheurs de l’Université de Californie publiée dans la revue PNAS le 5 mars. « Personne n’avait jamais parlé auparavant de faire passer des navires par le pôle Nord. C’est une possibilité inattendue. Peu importe que les émissions de CO2 augmentent de 10 % ou de 25 %, nous aurons franchi une étape cruciale d’ici le milieu du siècle. Les glaces seront suffisamment fines pour permettre aux brise-glaces, même les plus modestes, de se rendre où ils veulent. C’est très attrayant d’un point de vue économique mais aussi très inquiétant pour la sécurité de l’environnement Arctique et des navires eux-mêmes », estime la géographe et spécialiste de l’Arctique Laurence C. Smith qui a conduite cette étude. Toutefois, les chercheurs notent dans ScienceDaily qu’il reste encore mettre en place les infrastructures et les réglementations pour autoriser les navires à naviguer de façon sécurisée dans les eaux arctiques.

Ecrire un commentaire

Au fond de la Méditerranée, "BathyBot" va traquer les mystères de "l'océan obscur"

Lire l'article