Very Bad Trip en Australie

Deux gallois accusés d’intrusion dans un parc aquatique et du vol d’un animal protégé viennent d’être condamnés par la justice australienne à une amende de 1 000 dollars australien chacun (environ 560 euros). Rhys Owen Jones, 21 ans, ancien Royal Marine et Keri Mules, 20 ans, maçon, ont admis devant le magistrat Brian Kucks s’être introduit dans le parc Sea World de la Gold Coast dans le Queensland et avoir volé un pingouin prénommé Dirk, rapporte BBC News. « Vous auriez pu vous retrouver à la morgue, si vous vous étiez trompé d’enclos. Peut-être que la prochaine fois, vous envisagerez de boire un peu moins de vodka. », a déclaré le magistrat qui leur a imposé l’amende et l’obligation de rédiger une lettre d’excuses au parc aquatique et au public australien. Le 15 avril dernier, les deux touristes se sont réveillés, avec une gueule de bois, un pingouin volant dans leur appartement. La veille, après une fête, ils s’étaient introduits, avec un Australien de 18 ans, au Sea World. Ils ont alors nagé avec les dauphins, jeté un extincteur dans l’enceinte des requins et volé le pauvre Dirk dans son bassin. L’animal n’as pas été maltraité, Rhys et Keri l’ont nourrit, mis dans leur douche et c’est en allant le baigner dans un canal que des habitants reconnaissant le pingouin ont appelé la police. Depuis, Dirk est revenu sain et sauf auprès des siens au parc.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Maurice Soutif

    Volant
    Miracle de la vodka ? il paraît en effet étonnant que ces deux ivrognes aient vu « voler » dans leru appartement ce que vous appelez un « pingouin ». Car cet oiseau, nommé « fairy penguin », dans l’article de la BBC, est en réalité un manchot pygmée (Eudyptula minor pour les zoologues) La BBC le dit d’ailleurs « flightless », c’est-à-dire littéralement « non volant ». Peut-être faut-il rappeler que les pingouins (volants) habitant l’hémisphère nord sont des Alcidés, alors que les manchots de l’hémisphère sud, non volants, sont des Sphénicidés. Ils appartiennent donc à deux familles étrangères l’une à l’autre. Il se trouve seulement que les marins de langue anglo-saxonne, leur trouvant quelque ressemblance, leur ont attribué le même nom vernaculaire. Dernière précision : le célèbre « Grand Pingouin » de Mer du Nord, exterminé au XIXème siècle, était comme les manchots, devenu inapte au vol, ce qui a peut-être ajouté à la confusion.

    • Rédaction de GoodPlanet

    Réponse de la Rédaction
    Je vous remercie pour avoir corrigé cette erreur. Il s’agit en effet d’un manchot pygmée (Eudyptula minor). C’est un petit manchot au plumage bleu, surnommé fairy penguin en Australie.

Marin des glaces, épisode 4 : des phoques, des manchots Adélie, des pétrels géants, des hommes et des souvenirs d’explorateurs

Lire l'article