Quatre militants écologistes emprisonnés en Russie

Des manifestants écologistes qui s’opposaient à l’appropriation de terrains forestiers publics au bord de la mer Noire ont été emprisonnés en Russie. Ces membres de l’association Environmental Watch on North Caucasus (EWNC) ont été arrêtés alors qu’ils inspectaient le 27 février dernier une forêt publique dans laquelle des dachas ont été illégalement construites.

La résidence privée objet de la contestation est par ailleurs clôturée par une barrière « ce qui va à l’encontre du code forestier russe », dit un des activistes à l’Environment News Service. Il ajoute que ces constructions se sont accompagnées de la coupe de pins Pitsunda, une espèce protégée – et donc une activité illégale. Plusieurs militants ont organisé des protestations, mais ce sont quatre d’entre eux qui ont été arrêté et traduits en justice. L’un des militants a lancé une grève de la faim contre ce procès « farce » où les juges n’ont pas souhaité visionner les vidéos témoignant de la répression.

Ecrire un commentaire

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article