Revers pour Shell dans ses projets de forage au large de l’Alaska

Une cour d’appel fédérale a annulé, le jeudi 20 novembre 2008, le permis de forage octroyé à Shell au large de l’Alaska en raison du manque d’étude d’impact sérieuse. Le New York Times rapporte les propos de Carlos T.Bea, un des 3 juges à l’origine de cette décision : « il reste des questions substantielles en suspens pour déterminer jusqu’à quel point les projets de Shell nuiraient aux habitants et à la faune de la mer de Beaufort ». En effet, l’agence gouvernementale chargée des permis d’exploitation n’a pas su fournir une étude d’impact satisfaisante. Pour Shell et les compagnies pétrolière, c’est un coup dur porté à leurs projets d’exploitations arctiques. Pour les défenseurs de l’environnement, c’est une victoire. Mais tous les partis s’accordent à penser que cette décision laisse l’opportunité à la future administration Obama de décider de l’avenir des forages dans le Grand Nord américain.

Ecrire un commentaire

L’entomologiste Henri-Pierre Aberlenc : « on peut tout ignorer des insectes, mais c'est se priver d'une composante fabuleuse du réel »

Lire l'article