Un abattoir clandestin de requins-baleines découvert en Chine

Des pêcheurs découpent un requin baleine. © Wild Life Risk

Des pêcheurs découpent un requin baleine. © Wild Life Risk

Un abattoir illégal de requins-baleines, le plus grand au monde, vient d’être découvert dans la province de Zhejiang à l’est de la Chine.

Il aura fallu quatre années d’investigation à l’ONG Wild Life Risk pour mettre à jour les activités illégales de cette entreprise. Plus de 600 requins baleines y sont tués chaque année pour fournir le marché de la cosmétique et fabriquer des compléments alimentaires.

Le commerce de requins-baleines est interdit par la convention sur le Commerce International des Espèces Menacées (CITES). « Pourtant des produits fabriqués à partir de cette espèce sont exportés en toute illégalité depuis l’abattoir vers les Etats-Unis, le Canada et l’Italie », note l’ONG. Une vidéo filmée en caméra cachée a d’ailleurs été mise en ligne par l’ONG. Elle montre des dizaines de personnes en train de découper et de dépecer des requins-baleines mais aussi des requins blancs et des requins pèlerins, deux espèces également protégées par la CITES.

L’ONG espère que la découverte de cet abattoir illégal et la mise en ligne de cette vidéo feront réagir les autorités et que le gouvernement chinois « fera le nécessaire pour faire respecter ces accords internationaux sans quoi ces espèces sont menacées d’extinction », note Mongabay.

China Whale Sharks from WildLifeRisk on Vimeo.

en Une

Newsletter

Twitter ›

Facebook ›

Media Query: