3 milliards de personnes vivront dans des bidonvilles en 2050

Publié le : Last updated:

bidonvilles

Port au Prince: tentes d’hébergement suite au séisme de janvier 2010, Département de l’Ouest, Haïti (18°33’ N – 72°19’ O) © Yann Arthus-Bertrand

Si rien n’est fait pour améliorer leurs conditions de vie, 3 milliards de personnes vivront dans des bidonvilles en 2050. C’est ce qu’affirme UN-Habitat, l’agence des nations unies en charge du logement et de l’urbanisme, une telle prospective rappelle que la question des bidonvilles sera l’un des défis du siècle en cours.  L’afflux de population dans les villes entraîne une croissance rapide et parfois mal maîtrisée des zones urbaines. Les nouveaux venus s’entassent dans des taudis et des logements insalubres. L’image de ces quartiers est associée à l’indigence et au crime. Pourtant, les bidonvilles sont aussi des zones dynamiques, dont la population participe à la richesse des villes. Plutôt que de les raser ou de les isoler, les experts plaident pour les intégrer à l’espace de la ville formelle en les raccordant aux services publics et aux réseaux d’eau, d’électricité de transports et de communication.

Media Query: