615 histoires sur l’engagement : Paul Watson, le berger des océans.

Publié le : Last updated:

paul watson

Captain Paul Watson, a Canadian animal rights and environmental activist, poses on March 25, 2010 in Paris, prior to a press conference to present the launch of the campaign against illegal bluefin tuna fishing. A UN wildlife meeting rejected, on March 19, 2010 in Doha, a ban on trade in Atlantic bluefin tuna, sparking celebrations in Japan but warnings from Europe that the species prized in sushi now faces extinction from over-fishing. AFP PHOTO / FRANCOIS GUILLOT

Protéger la faune marine. Le berger des océans. Le Canadien Paul Watson est un pionnier de la lutte contre la pêche illégale. Au large de la Californie, en 1975, alors que Greenpeace menait une action contre des harponneurs soviétiques, Paul Watson croise le regard d’une baleine mourante. Cette image change sa vie : la baleine avait compris que les militants tentaient de la protéger. Il crée ensuite Sea Sheperd (le Berger de la Mer) en 1977. Avec sa flotte de navires, il traque les bateaux qui pratiquent la pêche et la chasse illégales, dont les baleiniers japonais. Il les empêche d’agir, en leur barrant la route ou en sectionnant leur filet, voire en les éperonnant. Critiqué pour ses méthodes, Paul Watson se défend : « Oui, nous sommes des pirates mais des pirates disciplinés qui ont un code d’honneur particulier. Ce code nous interdit de tuer ou de blesser nos ennemis et nous oblige à agir dans le cadre des lois internationales de conservation, ce qui signifie que nous ne combattons que l’exploitation illégale de la faune marine. »

www.seashepherd.org

Suivez toute l’actualité de Paul Watson sur le magazine GoodPlanet.Info

engagement

Un des 615 portraits présents dans cet ouvrage de la fondation GoodPlanet.

Media Query: