Des rats pour déminer le Mozambique

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

rats

Démineurs au Mozambique en 2000 © AFP PHOTO ODD ANDERSEN (ELECTRONIC IMAGE)

C’est à l’aide de rats que l’ONG APOPO participe à la dernière phase de déminage du Mozambique. Le pays doit en effet enlever les mines des derniers champs connus d’ici à la fin de l’année – il ne subsiste que quelques centaines d’hectares à déminer, rapporte le site Sci-Dev.

Apopo, une ONG belge basée en Tanzanie mais qui intervient dans différents pays, utilisera pour ce faire 78 rats entraînés à reconnaître l’odeur des explosifs. Quand ils en détectent, les rongeurs grattent la terre pour indiquer aux démineurs la présence d’engins à neutraliser.

Il faut 9 mois pour former les rats à leur mission. « Les rats apprennent vite et il est aisé de travailler avec eux », estime Alson Majanzota, qui dirige une équipe de démineurs d’APOPO. En une demi-heure, les petits animaux peuvent couvrir une zone de 200 m2 alors qu’il faudrait 3 jours à une équipe humaine équipée de détecteurs de métaux pour sécuriser la même superficie.

L’ONG a déjà retiré près de 2500 mines terrestres et mis hors d’état de nuire plus de 14 000 objets explosifs qui ne s’étaient pas déclenchés. Au Mozambique, ces mines et ces munitions constituent un héritage néfaste de la guerre civile qui a ravagé le pays entre 1977 et 1992.

Cette vidéo présente les rats en action avec les équipes sur le terrain.

Media Query: