Projet de préservation de la fertilité des sols en Méditerranée

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

 

 

Cette belle journée de printemps du 26 mars a été l’occasion d’une journée d’échanges autour de l’enherbement en viticulture à Grabels (Hérault), près de Montpellier au domaine viticole du Maspiquet. Plus de 50 personnes – paysans, animateurs agricoles, apprentis vignerons en formation…– étaient réunies pour partager le résultat d’expériences de couverture des sols dans les vignes menées par des groupes d’agriculteurs (GIEE de l’Aude et des Pyrénées Orientales) ou par des chercheurs de l’école d’agronomie de Supagro Montpellier.

Cet évènement s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large qui porte sur la fertilité des sols méditerranéens (régions PACA et Occitanie), mis en œuvre depuis 2017 par le réseau CIVAM (Centre d’Initiatives pour la Valorisation de l’Agriculture et du Milieu rural), accompagné par la fondation GoodPlanet et soutenu financièrement par l’entreprise Antargaz Finagaz pour 3 ans.

L’agriculture méditerranéenne est en effet confrontée à des problématiques particulières d’aléas climatiques très prononcés (épisodes cévenols ou fortes sécheresses par exemple) dans une région où l’élevage est peu développé, avec par conséquent peu de fumure animale pour enrichir les sols. Il est donc essentiel que les paysans qui ont pu développer de nouvelles manières d’améliorer la fertilité et la vie des sols puissent les partager, les enrichir et inspirer d’autres producteurs à changer leurs pratiques vers des approches plus environnementales.

Plus d’infos sur le projet : https://bit.ly/2ORasZM

Media Query: