Des « Green bonds » pour une finance européenne plus verte !

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Une « green bond » est une obligation dont le produit sert à financer des projets respectueux de l’environnement. Ils gagnent en popularité auprès des investisseurs à un rythme exponentiel. Les émissions d’obligations vertes se sont élevées à 155 milliards de dollars en 2017.

Bien qu’il s’agisse d’un segment relativement nouveau du marché obligataire, les investisseurs ne manqueront pas d’entendre parler, dans les années à venir, des offres écologiques qui définissent les obligations vertes.

Le premier « green bonds » a été émis en 2007 par la Banque européenne d’investissement. Techniquement, ces « obligations vertes » fonctionnent comme des obligations classiques. Elles sont utilisées par des acteurs publics (Etats, collectivité territoriale, organisation internationale…) ou privés (entreprises) pour emprunter de l’argent sur une période déterminée en échange d’intérêts pour les investisseurs.

La seule différence est que celui qui l’émet s’engage à utiliser les fonds pour des projets durables favorisant la transition écologique et à publier chaque année un rapport sur l’usage de ces fonds. Ces investissements attirent les investisseurs responsables qui cherchent à réaliser un double bénéfice : financier et environnemental.

Media Query: