Le numéro un du charbon aux Etats-Unis au bord de la faillite

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

charbon

Centrale à charbon, le 2 octobre 2015 à Weisweiler, Allemagne.© AFP PHOTO / PATRIK STOLLARZ

Le plus grand producteur de charbon des Etats-Unis, Peabody, a annoncé être au bord de la faillite, selon le Financial Times. Le mois dernier, le groupe a révélé des pertes nettes s’élevant à 2 milliards de dollars en 2015. En effet, le charbon trouve moins de débouchés sur le continent nord-américain. La demande diminue, les réglementations environnementales deviennent plus contraignantes et la réduction du coût du gaz naturel rend le charbon moins attractif, explique Reuters. « Nous nous attendons à subir davantage de pertes financières dans les mois à venir », déclare Glenn Kellow, le directeur exécutif de la firme. « Nous allons avoir besoin d’invoquer le régime de protection du chapitre 11 des lois sur la faillite ». Au lendemain de cette annonce, les actions de l’entreprise ont chuté de 46%. Peabody prévoit désormais de vendre entre 195 et 210 millions de tonnes de charbon cette année, contre 250 en 2014.

Un déclin du secteur qui s’accélère avec la mise en place du « Clean Power Plan » d’Obama, réforme environnementale qui vise notamment à faire baisser de 12% la part du charbon dans le mix énergétique d’ici 2030.

Media Query: