Les mangroves birmanes en déclin

Publié le : Last updated:

mangroves birmanie

Un cultivateur de riz © AFP PHOTO/KHIN MAUNG WIN

Le  delta de l’Ayeyarwady au sud de la Birmanie a perdu près de 1700 km2 de mangroves ces 30 dernières années. En 1978, ce delta comptait 2623 km2 de forêts contre moins de 1000 km2 en 2011 d’après une étude de l’Université de Singapour, publiée dans la revue Global Environmental Change. A l’aide d’images satellitaires, les chercheurs ont observé la réduction du couvert forestier qu’ils estiment à 3 % en moyenne par an. La principale cause est  l’essor de l’agriculture et de la riziculture dans la région, rapporte le site MongaBay.  Si ce rythme de déforestation se poursuit, la mangrove du delta de l’Ayeyarwady pourrait disparaitre avant 2030. « Comme le gouvernement birman  met en place des réformes politiques et économique, qu’il s’ouvre aux investissements étrangers, il s’expose aussi à une augmentation des pressions sur l’environnement. Ce qui nécessite donc de mettre en place des mesures actives de sauvegarde et de gestion de l’environnement », écrivent les scientifiques. La mangrove joue un rôle dans la prévention des risques naturels en atténuant les inondations et les tempêtes et la Birmanie a été frappée en 2011 par un typhon qui a tué plus de 130 000 personnes.

Media Query: