Les pêcheurs de Loctudy défendent leurs ressources halieutiques

Publié le : Last updated:

Les pêcheurs de Loctudy au secours de leurs ressources halieutiques

FRANCE, LE GUILVINEC : Photo de langoustines prise le 23 juillet 2009 dans le port du Guilvinec. AFP PHOTO FRED TANNEAU

Quarante bateaux de pêche se sont opposés ce mercredi au largage en mers de boues provenant du dragage du port de Loctudy pour protester contre l’impact de ces clapages sur les ressources halieutiques de la région.

Débutée fin 2012, les opérations de dragage en cours, aussi appelées clapages, dans le port de Loctudy en Bretagne ont pour objectif de nettoyer le port de ses déchets. Selon Le Monde, une fois récoltées, les boues contenant des macro-déchets, des bouteilles, des frigos et de nombreux autres déchets sont déversées en mer au dessus des zones à langoustines utilisées par les pécheurs locaux. Selon Johan Gueguen, pécheur, « cette vase a la même densité que de la roche. Au bout d’un mois, la zone est massacrée ». Ce mercredi, les pêcheurs de Loctudy se sont mobilisés contre ces opérations en empêchant les navires de larguer les boues récoltées en mer. Pour l’association Robin des bois, « cette zone est riche en biodiversité et en ressources halieutiques à vocation commerciale », et de poursuivre : « ce blocage est de la légitime défense non violente ».

Media Query: