Sandy a fait ressortir les eaux usées de New York

Publié le : Last updated:

Sandy a fait ressortir les eaux usées de New York

Des gants d’un sauveteur emportés par le flot des innondations lors du passage de Sandy

Le passage de l’ouragan Sandy à New York en octobre 2012 a entrainé le rejet de 1,6 milliard de gallons, soit plus de 6 milliards de litres, d’eaux usagés. Une telle estimation vient d’être rendue publique par Climate Centrale, une organisation de scientifiques et de journalistes, dans un rapport à paraitre, rapporte le New York Times le 30 avril. En effet, faute d’électricité, certaines stations d’épuration n’ont pas pu jouer leur rôle tandis que d’autres ne parvenaient pas à faire face à l’afflux des eaux charriées par l’ouragan. Près de 94 % de ces eaux non traitées ont fini dans la mer, les canaux ou les fleuves de la région. La tempête a endommagé les usines et des millions de dollars doivent être dépensés afin de les remettre en service. C’est aussi un phénomène qui risque de s’aggraver en raison du changement climatique puisque la plupart des usines de traitement des eaux usées se trouvent proches du niveau de la mer. Alyson Kenward, qui a rédigé ce rapport, estime « nos infrastructures de traitement des eaux ne sont pas conçues pour faire face à une telle tempête. Ces centres doivent être proches de l’eau, mais elles seront alors toujours vulnérables aux inondations côtières. »

Media Query: