Texas : ouverture d’une décharge radioactive, inquiétude des écologistes

Publié le : Last updated:

Texas : ouverture d’une décharge radioactive, inquiétude des écologistes

Décharge radioactive de Richland, juin 2005, Richland, Washington, USA © by Jeff T. Green/Getty Images/AFP

Le Texas vient d’inaugurer une décharge de déchets radioactifs alors que les écologistes s’inquiètent d’une possible contamination des eaux souterraines. Cette décharge de 520 hectares se trouve dans une région isolée de l’Etat. Ce sont des déchets radioactifs de faible niveau qui y seront enterrés.

« Au départ, nous stockerons les déchets médicaux du Texas qui viendront de plusieurs endroits de l’Etat » explique Chuck McDonald, du groupe Waste Control Specialists, en charge de la décharge. Plus tard, des déchets venant d’autres Etats pourraient être stockés.

Mais d’après Tom Smith, directeur de la section Texas du groupe de défense des consommateurs Public Citizen, « Cela pourrait affecter l’aquifère d’Ogallala, qui se trouve sous huit Etats depuis le Texas jusqu’à la frontière Canadienne ». Par ailleurs, Lon Burnam, représentant démocrate à la Chambre des représentants du Texas a indiqué disposer de documents montrant que des eaux s’infiltraient dans le périmètre du site, et qu’elles pourraient provenir de l’aquifère en question.

Le Texas devient ainsi le quatrième état à stocker des déchets radioactifs de faible niveau après la Caroline du Sud, l’Etat de Washington, et l’Utah.

Media Query: