Une équipe de sauveteurs pour sauver les poissons de rivières britanniques

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

drought, britain, river

Un pêcheur dans le sud de l’Angleterre ©ADRIAN DENNIS / AFP

Dans le Yorkshire, ce printemps est le plus sec depuis 100 ans, et la faune des rivières britannique est menacée par la sécheresse. Certaines voies ne sont même plus navigables. Pour préserver les stocks sauvages, une équipe de 5 hommes est sur le pied de guerre pour sauver les poissons, et les déplacer vers des zones moins menacées. La capture s’effectue à l’aide d’un courant électrique de 240 volts, diffusé dans l’eau qui force les poissons à se diriger dans un filet. Mais l’opération doit être rapide, sinon l’animal devient inconscient. En une matinée, les sauveteurs peuvent ramasser et déplacer en amont, 128 truites brunes, 72 écrevisses, 80 ombres et 5 chevaines. « Devons-nous les sauver ou laisser la nature suivre son cours? Ce sont des poissons sauvages, ils sont complètement différents des poissons d’élevage. Ils sont très importants », a déclaré Pat O’Brien, un spécialiste de la pêche de l’agence de l’Environnement britannique. Les truites de la rivière Rye ne sont pas en grand danger car leur population est importante mais l’Agence tient à préserver et à protéger les stocks autant que possible, rapporte le Guardian. Les opérations de sauvetages pourraient se multiplier si la sécheresse s’aggrave. La pluie est attendue en Grande-Bretagne, cependant « cela ne va pas résoudre le problème, le mal a déjà été fait. Les niveaux d’eau sont au plus bas, l’impact est immédiat », confie Jim Gurling, sauveteurs et membre du club de pêche de la vallée.

Media Query: