L’aviation légère responsable de la moitié de la pollution de l’air au plomb aux Etats-Unis

Publié le : Last updated:

avions tourisme aérodrome Toussus-le-Noble

Des avions de tourisme sur l’aérodrome de Toussus-le-Noble, en France © LOIC VENANCE / AFP

Près de la moitié du plomb présent dans l’air aux Etats-Unis provient du carburant utilisé par les petits avions types avions de tourisme. Alors que dans plus de 175 pays, dont les Etats-Unis, l’essence contenant du plomb est interdite pour des raisons de santé publique, le secteur de l’aviation légère continue de recourir à un carburant appelé AvGas qui contient du plomb, rapporte le NRDC. Or l’Agence américaine pour la protection de l’environnement estime que « environ 16 millions de personnes vivent près d’aéroports où l’AvGas est utilisé » et que « près de 3 millions d’enfants vont à l’école près de ces aéroports. »

Le plomb est présent à l’état naturel dans l’environnement, mais une exposition continue peut entraîner des effets néfastes sur la santé tels que des lésions cérébrales ou cardiovasculaires, notamment chez les enfants et les femmes enceintes.

D’après Total, l’AvGas est encore distribué dans plus de 200 aérodromes en France.

Media Query: