Une faille dans la législation européenne à l’origine de la rupture du bassin de boues rouges en Hongrie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

hongrie ; MAL ; boue rouge toxique ; législation européenne

Vue aérienne du bassin de boue rouge toxique qui a cédé à Kolontar, le 8 octobre 2010 © AFP PHOTO / ATTILA KISBENEDEK

D’après Paul Younger, professeur à l’Université de Newcastle, l’accident dans l’usine de beauxite-aluminium de la société MAL ne se serait jamais produit si le bassin de stockage de boue rouge avait été soutenu par un second mur. S’exprimant dans le New Scientist, Younger souligne que la législation européenne sur le stockage des déchets industriels ne prévoit pas ce type d’infrastructures alors qu’on en rencontre partout ailleurs dans le monde. « L’industrie minière en Europe a bien réussi à éviter ce genre de réglementation. On voit le résultat », a-t-il commenté. D’après les experts hongrois, entre 600 000 et 700 000 m3 de boue rouge toxique se sont répandus dans l’environnement suite à la rupture du réservoir le 4 octobre dernier.

Media Query: