L’Inde compte à elle seule 40% des mariages où l’un des deux conjoints est mineur

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

inde femme fillles mariage arrangés illegaux

Femmes autour d’un puit, près de Khudiala, Rajasthan – Inde © ALTITUDE/Arthus-Bertrand Yann

Malgré des lois fixant l’âge du mariage à 18 ans pour les femmes et à 21 ans pour les hommes, les mariages impliquant au moins un mineur se pratiquent encore en Inde. Près de 20% des filles de moins de 15 ans sont mariées et la moitié des femmes le sont avant d’atteindre l’âge légal de 18 ans, rapporte l’IPS du 17 août en se référant à un rapport du Conseil indien sur la population. D’après l’Unicef, dans le monde, 40% des mariages où l’un des deux conjoints à moins de 18 ans se déroulent en Inde. Ces mariages arrangés « mettent sérieusement en péril la santé de ces femmes car ils surviennent avant qu’elles ne soient physiquement ou psychologiquement matures pour », affirment les experts de l’Unicef qui ajoutent que « les grossesses prématurées augmentent les risques de mortalité maternelle et infantile ».

Media Query: