Suicides paysans en Inde pour cause de manque d’eau

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Une femme marche avec de l’eau sur le lac asseché de Osman Sagar dans l’état indien de l’Andrha © AFP PHOTO/Indranil MUKHERJEE

Le manque d’eau dans la région de l’Andhra Pradesh, au sud de l’Inde, oblige les paysans à s’endetter pour creuser des puits dans l’espoir de trouver de l’eau. « Entre 1997 et 2006, près de 4500 paysans se sont suicidés car incapables de rembourser les prêts qu’ils avaient contractés pour creuser des puits », écrit le magazine indien Down to Earth. En effet, dans cette région , les précipitations sont faibles. Sur les 15263 sites prospectés en 2009-2010 par les autorités, seuls 7335 pourraient être propices au forage d’un puit. Mais dans la région, il faut creuser en moyenne plus de 150 m pour trouver de l’eau et les paysans ont de petites exploitations (moins de 2 hectares). « Nous avons foré jusqu’à 170 mètres de profondeur sur les conseils d’un géologue. Nous n’avons pas trouvé d’eau. Il nous a alors dit de poursuivre jusqu’à 213 mètres, mais la machine n’était pas assez puissante pour », explique Muniratnam Naidu paysan dans la région d’Ayyavandlapalle dont un des voisins s’est suicidés l’an passé à cause des dettes contractées pour les puits. En 9 ans, il a creusé 7 puits pour « ne pas laisser ses terres à la merci de la nature, car sans pluie, ses récoltes seront ruinées ».

Media Query: