Obama signe le retour du nucléaire aux Etats-Unis

Publié le : Last updated:

Obama signe le retour du nucléaire aux Etats-Unis

Centrale nucléaire de Three Mile Island © AFP PHOTO/FILES

Le président américain Barack Obama a annoncé que l’état fédéral garantirait les 8 milliards de dollars des prêts nécessaires à la construction de 2 nouveaux réacteurs nucléaires. Or, depuis l’accident à la centrale de Three Mile Island en 1979, les Etats-Unis avaient cessé toute nouvelle construction de centrale nucléaire. Ces nouveaux réacteurs seront construits sur le site de la centrale nucléaire du Comté de Burke en Géorgie, rapporte le Los Angeles Times du 16 février. Le président défend cette mesure comme un pas vers une économie qui émettrait moins de gaz à effet de serre : « Pour améliorer notre potentiel dans le développement des énergies propres, nous allons devoir faire des choix, nous devrons élaborer une nouvelle génération de centrales nucléaires, à la fois sûres et propres, en Amérique. » Cette mesure satisfait une partie de l’opposition républicaine, tandis que certains libéraux critiquent le risque pour le contribuable d’une telle mesure. Quant aux écologistes, ils soulignent l’absence de stratégie de gestion des risques et de solutions pour le stockage à long terme des déchets radioacifs.

Media Query: