Réduire l’approvisionnement en eau pour sauver des espèces menacées

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Réduire l’approvisionnement en eau pour sauver des espèces menacées

Barrage dans l’Iowa © AFP PHOTO/Mandel NGAN

Un rapport d’une agence fédérale américaine ordonnée suite à un litige en justice avec l’état de Californie préconise que ce dernier réduise ses prélèvements en eau dans les fleuves de 5 à 7% afin de protéger des espèces menacés. Ces mesures concerneraient les réservoirs, les barrages et les pompes qui fournissent en eau les deux tiers de la Californie, d’après le San Fransisco Chonicle du 4 juin. En effet, le service national des pêches suggère que la gestion des eaux de l’état nuit aux saumons, les empêchent notamment de remonter les rivières. Ainsi, en 6 ans leur population aurait diminué de 90% et l’industrie de la pêche aurait perdu des millions de dollars. Toutefois, ces recommandations suscitent l’opposition d’une partie de la population qui souffre déjà de façon récurrente de sécheresse. Le gouverneur Arnold Schwarzenegger déclare : « ce choix fédéral place les poissons avant les besoins de la 8e économie du monde, avant la sécurité et la santé de millions de Californiens ».

Media Query: