États-Unis/ Mexique : quand une barrière de sécurité menace un écosystème

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Frontière entre les USA et le Mexique © David McNew/Getty Images/AFP

En de nombreux points de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, la construction d’une barrière visant à prévenir l’immigration clandestine vers les États-Unis met en danger non seulement les hommes mais aussi les milieux naturels. Exemple ici avec la réserve naturelle de l’estuaire du fleuve Tijuana, entre les villes de San Diego en Californie et Tijuana en Basse-Californie, désormais traversée par une triple clôture de 22 km de long.

Media Query: