Un rapport met en cause les Etats dans la gestion des stocks de thon rouge

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

L’organisation écologiste Greenpeace vient de publier le rapport de trois experts en ressources halieutiques mandatés par la Commission internationale de conservation des thonidés de l’Atlantique (Iccat)*. Selon le journal Le Monde, ce rapport est accablant pour l’Iccat mais aussi pour ses États membres (dont la France) parce qu’ils n’ont pas su maintenir les stocks d’une trentaine d’espèces menacées. L’article rapporte que la « gestion du thon rouge (par l’Iccat, en particulier) est jugée désastreuse » mais que « les principaux responsables de cet échec sont les États membres qui refusent de se soumettre aux règles édictées ».

Media Query: