Rétablissement de la couche d’ozone : une réussite environnementale

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

En 1985, des scientifiques découvrent un immense trou dans la couche d’ozone de la taille de l’Amérique du Nord au dessus de l’Antarctique. Deux ans plus tard, une vingtaine de pays se mettent d’accord pour réduire, puis bannir, les CFC, gaz responsables du trou. Il s’agit du protocole de Montréal, le premier accord écologique international et le premier traité à atteindre la « ratification universelle”. Trente quatre ans plus tard, la couche d’ozone se reforme et le protocole de Montréal demeure cité en exemple du succès la coopération internationale face à un problème environnemental mondial. Brut nous explique cette réussite environnementale en vidéo.

1 Etoile / Star2 Etoiles / Stars3 Etoiles / Stars4 Etoiles / Stars5 Etoiles / Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Media Query: