La forêt cinéraire comme dernière demeure ?

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Reposer en paix au pied d’un arbre en pleine nature, c’est possible. La commune d’Arbas, en Haute-Garonne, est la première en France à abriter une forêt cinéraire. Dans cette forêt sanctuarisée, quarante emplacements ont été prévus pour y déposer les cendres des défunts. Cette nouvelle pratique funéraire répond aux attentes des personnes tandis que reculent les inhumations au profit des incinérations dont l’impact environnementale est moindre. Le Monde « Plan B » explique en vidéo l’essor de ces tendances funéraires plus écologiques et plus proches de la nature . En effet, ce projet de forêt cinéraire, répandue en Allemagne depuis une vingtaine d’années, utilise des urnes en matériaux biodégradables, et permet aux forêts concernées d’être protégées de toute exploitation forestière.

A lire aussi : Premier « cimetière naturel » en France pour un repos éternel « écolo et pas cher »

1 Etoile / Star2 Etoiles / Stars3 Etoiles / Stars4 Etoiles / Stars5 Etoiles / Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
Media Query: