Plus de 164 défenseurs de l’environnement ont été tués en 2018

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Selon le bilan annuel de l’ONG Global Witness, au moins 164 défenseurs de l’environnement qui luttent contre des projets miniers, forestiers ou agro-industriels ont été tués en 2018. Les pays les plus risqués pour ces militants et ces leaders autochtones ont été les Philippines, la Colombie et l’Inde. Apprenez-en un peu plus sur cette affaire dans ce reportage réalisé par France 24.

1 Etoile / Star2 Etoiles / Stars3 Etoiles / Stars4 Etoiles / Stars5 Etoiles / Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Media Query: