Aux États-Unis, la surconsommation alimentaire érigée au rang de discipline

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

L’émission L’Effet papillon nous montre dans un documentaire ce que l’on peut considérer comme une dérive de la société de consommation : la surconsommation alimentaire érigée au rang de discipline. Aux États-Unis, les compétitions de nourriture – le principe étant d’en avaler le plus possible en un temps limité – prolifèrent. Elles sont suivies par des millions de personnes sur place ou sur internet. Les participants s’entrainent quotidiennement, comme des athlètes, mais cela n’empêche pas certains d’en arriver à vomir d’écœurement pendant l’épreuve. La vidéo nous montre notamment la préparation du « meilleur » mangeur d’ailes de poulet avant la plus grosse compétition du monde : le Wing Bowl. Pour l’événement, 10 000 ailes de poulet ont été cuisinés, soit une demie-tonne de viande. Notorious B.O.B., le champion en titre, s’échauffe notamment en buvant plusieurs fois, la veille de l’épreuve, 10 litres d’eau d’un coup. L’objectif ? Étirer son estomac au maximum. Boire autant d’eau pourrait lui causer un œdème cérébral mortel. Il doit donc, dans la foulée, régurgiter tout le liquide absorbé. Le jeu en vaut la chandelle selon l’Américain, les compétitions lui ont rapporté 48.500 dollars en 2017. Pour le Wing Bowl, le vainqueur reçoit 35 000 dollars.

1 Etoile / Star2 Etoiles / Stars3 Etoiles / Stars4 Etoiles / Stars5 Etoiles / Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Media Query: